LE CRIME DE L'ORPHELINE

Affiche Le Crime de l
Photo: Marie-Clémence David
Photo: Marie-Clémence David
Photo: Marie-Clémence David
Photo: Marie-Clémence David
Après L’ENVERS DU DÉCOR, Florence Andrieu et Flannan Obé proposent un  spectacle musical déjanté et hors normes...

Joséphine, une jeune orpheline, vit dans une modeste mansarde avec sa mystérieuse tutrice. Elle aime en secret Alfred, un gentil gars des rues qui lui fait la cour par la fenêtre et qu’elle espère épouser bientôt... Mais c’est sans compter sur la visite de Rodolphe, riche et autoritaire prétendant...

Tour à tour, hommage au “Grand Guignol” et au “cinéma muet”, Le Crime de l’Orpheline évoque “Tim Burton” et “Rocky Horror Picture Show” mais reste totalement singulier. Mélange de comédie musicale, de mélodrame, de pantomime et de cabaret burlesque,  ce spectacle est orchestré par la mise en scène exigeante et raffinée de Philippe Lelièvre.  Il est porté par des artistes sachant tout faire avec grâce, charme et talent.
Flannan Obé- Photo Grégory Juppin
Flannan OBÉ
Dès le lycée, Flannan suit en parallèle des études de comédie et de chant, et ce sont les spectacles alliant théâtre et chant qui lui procurent le plus grand bonheur même s’il interprète de nombreux rôles au cinéma, à la télévision et au théâtre.
Sept ans durant, il est Gaston dans le trio
Lucienne et les Garçons (Prix de la SPEDIDAM lors de la Cérémonie des Molières 2006). En 2007, sa voix chaude de baryton lui permet d’intégrer la compagnie Les Brigands où il interprète notamment Marcel Lattès, Léo Delibes, Claude Terrasse et très souvent Jacques Offenbach. Par ailleurs, on le retrouve dans de nombreux spectacles musicaux : il tient le rôle titre dans La Nuit d’Elliot Fall de Vincent Daenen, mis en scène par Jean-Luc Revol (nommé pour le «Meilleur spectacle musical» aux Molières 2011), il partage l’affiche avec Florence Andrieu dans L’Envers du Décor qui triomphe au théâtre LE RANELAGH et pendant plusieurs années en tournée ou dans le Crime de l'Orpheline, qu'ils créent ensemble.
Flannan est également metteur en scène et auteur de spectacles musicaux :
L’Envers du décor, Elle Était une Fois (pour Anne Baquet), Les Swinging Poules, Jazz Club et Talons Aiguilles...
Florence Andrieu
Florence ANDRIEU
Florence Andrieu a incarné de nombreux personnages du répertoire de l’opéra, notamment dans "Les Chercheurs d’or" de Jean-Luc Curti (1999), "Didon et Enée" de Purcell ou "Le Téléphone" de Menotti, accompagné par le Bernard Struber Jazztet.
Elle a également interprété des opérettes de Lecocq ("
Les Cent Vierges", "La Fille de Madame Angot"), d’Offenbach ("Pomme d’Api" et "Ba-Ta-Clan "), d’Yvain ("Ta Bouche", par La Compagnie Les Brigands, prix SPEDIDAM du meilleur spectacle musical 2005), De Christiné, ("Phi-Phi", par La Compagnie Les Brigands). 

Avec Flannan Obé, elle crée le spectacle "
L’Envers du Décor", joué au festival d’Avignon et au Théâtre Le Ranelagh.
Philippe Brocard Photo Mélanie Foucailt
Philippe BROCARD
Il commence le piano classique dès l’âge de 5 ans. Après avoir travaillé successivement avec Claire Delcros, Denise Rivière et Gabrielle Guyonne, il participe à des Masters Classes, notamment avec François René Duchable. 
Peu à peu, il se dirige vers le jazz et l’improvisation grâce à Francis Couste. Il improvise avec des musiciens tels que Fabrice Eulry, Franck Mossler et Jean Loup Feltz au Petit Journal Montparnasse à Paris.
En 2011, il devient le pianiste des Swinging Poules (Festival d'Avignon 2014, le Point Virgule, L'Alhambra)
Il est également chanteur lyrique (baryton) et chante de nombreux rôles :
Don Giovanni, Belcore, Figaro, Papageno… au Théâtre de l'Athénée, Opéra d’Avignon, Opéra de Shanghai, Théâtre du Châtelet, KonzertHause de Dortmund, centre d'Art Contemporain de New-York…
Il remporte plusieurs concours internationaux, notamment le prix du meilleur interprète masculin au Concours International Armel Opéra (Hongrie), ainsi que le 1er prix du Concours International d’Opérette de Marseille en 2014.
Depuis 2014, il est co-directeur artistique des Estivales en Puisaye (Yonne).
Delphine Dussaux Photo ledroit-perrin
Delphine DUSSAUX
Pianiste classique de formation, elle étudie l'accompagnement vocal au CNSM de Paris dans la classe d'Anne LE BOZEC.
Au théâtre, elle travaille avec Jean-Michel RIBES au Théâtre du Rond-point et dirige son spectacle René l'énervé. Elle participe à de nombreux spectacles musicaux comme pianiste chanteuse et comédienne :
La Bande du Tabou; We are créatures of the wind, mise en scène Sol ESPECHE...
Outre ses activités de pianiste concertiste et chef de chant (finaliste du Concours international de duo Chant-Piano Nadia et Lili Boulanger en 2009), elle est accompagnatrice et professeure de déchiffrage au CRR de Boulogne-Billancourt et au Pôle Supérieur Paris Boulogne-Biliancourt.
  •  Photo: Ben Dumas

    Photo: Ben Dumas

  •  Photo: Ben Dumas

    Photo: Ben Dumas

  •  Photo: Ben Dumas

    Photo: Ben Dumas

  •  Photo: Ben Dumas

    Photo: Ben Dumas

  •  Photo Marie-Clémence David

    Photo Marie-Clémence David

  •  Photo Marie-Clémence David

    Photo Marie-Clémence David

  •  Photo Marie-Clémence David

    Photo Marie-Clémence David

  •  Photo Marie-Clémence David

    Photo Marie-Clémence David

  •  Photo Marie-Clémence David

    Photo Marie-Clémence David

  •  Photo Marie-Clémence David

    Photo Marie-Clémence David

saison 2017 / 2018

10 octobre 2017
Lillebonne (76)
JULIOBONA.FR
20 octobre 2017
Cernay (68)
Espace Grün
1er décembre 2017
Saint Dizier (52)
Les 3 scènes
8 décembre 2017
Avrille (49)
Centre Brassens
15 décembre 2017
Beaune (21)
Théâtre de Beaune
6 février 2018
Déville-Lès-Rouen
Centre culturel Voltaire
10 mars 2018
Sorgues (84)
Pôle Culturel Camille Claudel
15 mai 2018
Montelimar (26)
Auditorium Michel Petrucciani
17 mai 2018
Charenton le Pont (94)
Théâtre des Deux Rives
du 1er avril au 18 juin 2016
Théâtre du Ranelagh Paris
du 7 au 31 juillet 2016
Avignon / La Luna
du 19 au 21 août 2016
Montreuil-sur-Mer
"Le talent est là... Bravo ! "
FIGAROSCOPE
"Un grand guignol esthétisant et expressionniste (...) résolument humoristique, par une bande d’artistes qui cumulent les talents et surtout la générosité ludique.”
CHARLIE HEBDO
"Si Tim Burton avait réalisé “The Artist” le résultat aurait pu ressembler au “Crime de l’Orpheline"
LE PARISIEN
Stacks Image 319