MOI AUSSI JE SUIS BARBARA

Affiche Moi aussi je suis Barbara
Pauline Chagne
PAGE EN CONSTRUCTION
C’est une pièce de famille dévastée. Drôle, mordante, explosée.Tout le monde passe ici par une crise d’identité forte. La mère, autoritaire, c’est la tradition, le poids des rites sociaux respectés. Mais ses enfants n’en peuvent plus. Le mensonge, l’hypocrisie, l’aveuglement, les solitudes. Et tout explose ici, dans cette petite cuisine où une jeune fille se découpe, une autre décide qu’elle est Barbara, et un fils se réfugie dans le silence. La mère finira seule, isolée, asséchée, à chantonner pour elle-même une triste chanson d’amour, mais une chanson désespérée. C’est une pièce méchante, grinçante, qui joue des désastres intimes.
Ne nous y trompons pas, il ne s’agit pas d’un spectacle sur Barbara, mais sur une femme, jeune, Geneviève, contrainte à un voyage immobile pour échapper à la médiocrité de son entourage à la névrose familiale. Il y a ici, à n’en pas douter, un réflexe de l’enfance : d’aucuns créeront des châteaux forts, Geneviève elle, s’imagine en Chanteuse de minuit. Syndrome bien contemporain que de s’inventer des histoires, dans une société d’une violence inouïe, où il nous faut chanter le monde, le ré-enchanter, ce monde muet, tétanisé par la peur.
Les mots de Pierre Notte sont là, malins, voltigeurs, drôles, féroces souvent, comme à son habitude et comme je les aime; ces mots qui seront notre matière première, notre point de départ pour le reste. Moi aussi je suis Catherine Deneuve nous revient près de 10 ans plus tard,
mais cette fois-ci en robe fourreau noire…
Photo Pauleine Chagne
Pauline CHAGNE
Elle a commencé ses études artistiques par la musique classique, notamment la harpe, pendant 17 ans. Après avoir obtenu son diplôme professionnel, elle décide de se consacrer à la scène différemment et entre aux Cours Florent en théâtre et en Comédie Musicale où elle apprendra la danse et le chant. En théâtre elle travaillera avec Damien Bigourdan, Suzanne Marrot, Grétel Delattre et Philippe Calvario.
Photo Augustin BOUCHACOURT
Augustin BOUCHACOURT
Originaire du Nord, ayant grandi à Calais, Augustin commence le théâtre à 15 ans lorsqu’il arrive en banlieue parisienne. Dans un cours d’improvisation d’abord puis avec son lycée ensuite. A 18 ans il rentre aux cours Florent, et en ressort à 22 ans, après avoir travaillé avec Bruno Blairet, Jean-Pierre Garnier, Grétel Delattre, Cyril Anrep et Félicien Juttner.
Photo Clément WALKER-VIRY
Clément WALKER-VIRY
Il débute l’étude du piano à l'âge de 9 ans. Il obtient à 16 ans son prix régional de piano à l’unanimité avec les félicitations du jury. Il remporte la même année un prix d’honneur au Concours International de piano Brin d’herbe d’Orléans. Il étudie le jazz qui l’amènera à explorer le monde de la composition. Actuellement, il compose et joue pour le théâtre, partage la scène avec l’écrivaine Carole Zalberg, et compose plusieurs bandes originales pour le cinéma.