LES VITALABRI

Affiche Les Vitalibri
Photo Pascal Gely
Photo Pascal Gely
Photo Pascal Gely
Photo Pascal Gely
Les Vitalabri de Jean-Claude Grumberg : Une fable musicale universelle, drôle et mélancolique. Création au festival d'Avignon 2016.
Les Vitalabri n’ont ni patrie ni pays. On pourrait croire qu’ils sont chez eux partout mais personne ne veut d’eux nulle part. Derrière leurs frontières infranchissables, ceux qui sont nés quelque part refusent de les accueillir. Sans abri, sans papiers, avec comme seuls biens leur musique et la liberté, les Vitalabri continuent leur errance. Jean Claude Grumberg, avec son humour corrosif et tendre, mène une très jolie réflexion sur l’exil, la liberté, la famille, le rejet d’un peuple mal aimé, le rôle de l’artiste dans la société.
Le Théâtre de La Véranda est une compagnie conventionnée par la DRAC Ile-de-France. Avec le soutien du Conseil Général du Val-de-Marne, le Conseil Général de l’Essonne, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, la Spedidam.
Olga Grunberg
Olga Grunberg Olga Grumberg se forme au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique où elle suit les classes de Madeleine Marion, Catherine Hiegel et Jacques Lassalle.  Au théâtre, Gloria Paris la met en scène à plusieurs reprises dans Les Femmes Savantes de Molière et La Fausse Suivante de Marivaux en 1996 puis récemment dans Les Amoureux de Carlo Goldoni.
Elle travaille une première fois sous la direction de Georges Lavaudant pour Ulysse Matériaux (Cabane de l’Odéon au Quartz) et puis il la dirige à nouveau au Théâtre de l’Odéon dans Un fil à la patte de Feydeau.  Laurent Gutmann la met en scène dans Œdipe Roi de Sophocle au Théâtre de Gennevilliers et sur la même scène, elle joue La Fameuse Tragédie du juif de Malte de Christopher Marlowe dans une mise en scène de Bernard Sobel.
Au cinéma, elle tourne dans La Petite Apocalypse de Costa Gavras qu’elle retrouvera pour Le Couperet. Avec Claude Berri, elle joue dans Lucie Aubrac puis dans  La Débandade. Elle tourne avec Caroline Pochon dans le court-métrage La Guérisonde Monsieur Kouyate.
Pascal Vannson
Pascal Vannson Il suit au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris les cours de Madeleine Marion, Stuart Seide et Daniel Mesguich.
Il travaille avec Mario Gonzalez le jeu masqué et la commedia dell arte pour Arlequin serviteur de deux maîtres, La Nouvelle Mandragore, mis en scène par Jean-Louis Thamin et Le Prince travesti, misen scène par Brigitte Jaques. Au théâtre il joue notamment sous les directions de François Kergourlay, Stéphanie Chévara, Dominique Pitoiset, Laurent Rogero, Jean-Marc Montel, Dominique Unternerh...
Il entretient depuis 1992 un long compagnonnage avec Laurent Laffargue et la compagnie du soleil bleu où il joue les rôles de Tartuffe de Molière, Iago dans Othello, Lélio dans La fausse suivante.
Il joue également dans La grande magie, Le songe d’une nuit d’été, Beaucoup de bruit pour rien, L’Epreuve, Feu la mère de Madame, Amour et Piano, Mais ‘te promène donc pas toute nue et Hortence à dit je m’en fous, Sauvés et Entretien avec Edward Bond...
Il tourne pour la télévision et le cinéma avec Alain Wermus, Gérard Marx, Didier Lepêcheur, Bruno Gantillon, Claus Biederman, François Luciani, Josée Dayan, Jean-Denis Robert, Christiane Spiero, Patrick Jamain, Julie Lipinsky, Mark Eaccersall, Jean-Baptiste Leonetti, Christophe Barbier, Pierre Boutron, Fabrice Cazeneuve.

Pascale Blaison
Pascale Blaison Pascale Blaison Marionnettiste et plasticienne passionnée par les arts plastiques autant que par le théâtre, Pascale Blaison débute comme comédienne à Nîmes, où elle est née en 1963. En 1982 elle « monte à Paris » pour suivre les cours de l’Ecole Jacques Lecoq.
Ensuite, rencontre décisive avec Philippe Genty. Elle participe à la création de Dérives en 1989 au Théâtre de la Ville, puis à la tournée internationale qui s’ensuit, pendant 4 saisons.
Depuis, elle collabore en tant que constructrice, manipulatrice ou comédienne avec de nombreuses compagnies de théâtre et de danse telles que Le Théâtre du Frêne - direction Guy Freixe, le Nada Théâtre - direction Babette Masson et Jean-Louis Heckel, le Théâtre de la Véranda - direction Lisa Wurmser, Le Théâtre du Nord - direction Stuart Seide, L’Equipée - direction Giberte TsaÏ, Toda Via - direction Paula Giusti, Le Fracas - direction Johanny Bert, La Nef - Manufacture d’utopies - direction Jean-Louis Heckel, CDN de Sartrouville - direction Sylvain Maurice. Elle intervient depuis 2004 à l’Ecole Supérieure des Arts de la Marionnette à Charleville-Mézières ainsi qu’à La Nef.
Erik Slabiak
Erik Slabiak Compositeur, violoniste, auteur et chanteur, Eric Slabiak est né à Paris dans une famille d’immigrés juifs polonais, où la musique est un art de vivre depuis plusieurs générations. Éric débute le violon à l’âge de 5 ans et obtient un Premier prix au Conservatoire Royal de Bruxelles à 21 ans.  
Parallèlement à ses études de musique classique, il joue les musiques d’Europe de l’Est dont il fera son répertoire de prédilection. En 1992 avec son frère, il crée le groupe Les Yeux Noirs. Huit albums (dont une nomination aux Victoires de la Musique en 1998) et 1400 concerts les emmènent autour du monde, dans une quarantaine de pays. Eric Slabiak participe à plusieurs albums et tournées pour des artistes tels que Mano Solo, Philippe Léotard et Bernard Lavilliers.
Parallèlement à la vie du groupe, Éric se passionne pour la musique à l’image et compose ainsi depuis l’an 2000 les bandes originales de nombreux films documentaires et fictions, pour la télévision ou le cinéma, notamment pour les réalisateurs Yves Jeuland, Jean-Jacques Zilbermann, Carine Tardieu, Claude Mouriéras, Thierry Binisti... Les metteurs en scène de théâtre Arthur Nauzyciel et Thierry Harcourt lui demandent également de créer la musique de leurs spectacles.
Il crée en mars 2009 Yiddish Mélodies pour le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, un spectacle de chansons du répertoire yiddish et d’adaptations en yiddish de standards américains et français (avec le chanteur Dave).
Depuis 2005, Eric Slabiak a entamé une collaboration artistique et musicale avec la conteuse Muriel Bloch. Ensemble, ils enregistrent un livre-disque et montent plusieurs spectacles avec lesquels ils se produisent en tournée.
  •  Photo: Pascal Gely

    Photo: Pascal Gely

  •  Photo: Pascal Gely

    Photo: Pascal Gely

  •  Photo: Pascal Gely

    Photo: Pascal Gely

saison 2017 / 2018

19 octobre 2017
Franconville (95)
Espace Saint-Exupery
14 novembre 2017
Villeparisis (77)
Centre Culturel Jacques Prevert
16 novembre 2017
Tournoi sur Rhône (73)
Ciné-Théâtre
28 novembre 2017
Villefranche De Rouergue (12)
Espaces Culturels Villefranchois
du 24 au 26 janvier 2018
Amiens (80)
Comédie de Picardie
du 7 au 30 juillet 2016
Avignon
Au Petit Louvre
"L’un des plus jolis, l’un des plus profonds des spectacles du Off.”
Armelle Héliot - LE FIGARO
"Un conte à la fois puissant et malicieux.”
LE CANARD ENCHAÎNÉ
"Il y a du Chagall dans cette oeuvre où la gravité du propos n’interdit ni l’humour, ni la poésie, ni la berceuse."
MARIANNE
"On rit beaucoup, et on admire le remarquable travail des artistes qui touche enfants comme adultes avec intelligence et une simplicité lumineuse.”
ARTISTIK REZO